Bénédicte Le Pimpec | Curatorial projects

Le pastel est la couleur de la défaite. Broom social club, Genève

 

 

 

With | Avec : Petr Berànek, Alexandre Bianchini, Stéphane Detruche, Joëlle Flumet, Michel Grillet, Fabrice Gygi, Elena Montesinos, Frédéric Post, Jean Revillard, Rebecca Sauvin & Marie Velardi

Curators | Commissaires : Valérie Anex, Hannah Entwisle, Bénédicte le Pimpec & Francesco Russo.

19 –  25.05 2011

Broom social club, Bd St Georges 21, 1205 Geneva

 

Depuis cinquante ans, la collection du Fonds Cantonal d’Art Contemporain participe à l’écriture de l’histoire de la production artistique à Genève. Pourtant, il est une autre histoire qui ne peut se lire qu’entre les lignes : celle d’une culture alternative, autogérée, qui, en fournissant depuis plus de 20 ans des lieux d’échange, de rencontre et de production aux artistes, a favorisé le développement de pratiques collectives, socialement engagées, souvent éphémères et furtives.

À partir de conversations autour du travail d’une dizaine d’artistes sélectionnés dans la collection du FCAC, le projet dessine certaines des relations complexes qui se tissent entre les artistes, le territoire et les institutions.

Le titre du projet, tiré d’un graffiti protestant contre la disparition des squats à Genève, donne la couleur des problématiques qui sont en jeu. L’installation ouvre une discussion avec le public sur le rôle interventionniste des acteurs culturels dans l’espace urbain et dans les institutions artistiques.

Avec le FCAC Genève et la HEAD – Programme Master de recherche CCC

For over fifty years the collection of the Fonds cantonal d’art contemporain (FCAC) has participated in writing the history of artistic production in Geneva. However, there is another history that can only be found by reading between the lines: an alternative, self-generated culture that for more than 20 years has supported opportunities for exchange, spaces for exhibiting and producing art, the development of collective projects, and social engagement, often ephemeral and furtive.

Beginning with conversations on the work of some ten artists selected from the FCAC collection, the project draws complex connections between the artists, urban space, and institutions. The project’s title, based upon graffiti protesting the disappearance of squats in Geneva, illustrates the various issues at play. An installation opens a conversation with the public on cultural actors’ potential roles in intervening within urban spaces and art institutions.

With the FCAC Geneva and HEAD – Programme Master de recherche CCC